Citation d’actualité…

Il ne sert de rien à l’homme de gagner la lune s’il vient à perdre la Terre.

François Mauriac

Voilà. Attention on va atteindre le point Godwin et ça pourrait revenir souvent…

Puisque certains semblent oublier l’Histoire, il faut sûrement faire un rappel. (Extrêmement simplifié mais qui suffit pour avoir peur et comprendre qu’on fonce droit dans le mur.)

En 1923 Hitler a fait un putsh raté, mais en prison il écrit Mein Kampf (Mon Combat en allemand.) et en 1933 il est élu chancelier. « Personne » ne croit qu’il est dangereux, sauf Churchill qui n’est pas écouté. (Entre 1933 et 1939, rien n’a été fait !)

Pour un rappel des faits historiques, c’est bien ici.

Et ça mène à des atrocités, toutes annoncées par Mein Kampf. Pour se les remémorer on peut très bien lire Si c’est un Homme de Primo Levi, Être sans destin de Imre Kertesh, voir La Liste de Schindler, Amen de Costa Gavras (des mois après j’en ai encore l’estomac retourné. Mais c’est le plus représentatif des questions que je me suis toujours posées, sans aucune réponse hélas.) (J’avais pensé en faire un article mais ça m’avait tellement remuée que je n’ai pas réussi. à voir avec le coeur bien accroché, et sans les enfants… Il n’y a aucune image violente, ce sont les idées et les silences, les sous-entendus qui le sont. C’est le film qui m’a le plus parlé et marqué sur le sujet.)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Malheureusement à force d’agiter le point Godwin il semble que l’on  ne voit même plus quand ça vient vraiment. Malheureusement il semblerait qu’il ne faille même pas attendre la mort de tous les témoins de cette horreur pour qu’elle soit déjà oubliée.

Je me rappelle quand je lisais les livres d’Histoire, je me disais comme tout le monde : « Comment ça a pu arriver ? Comment on peut en arriver là ? Qu’est-ce qu’on peut faire pour l’empêcher, surtout une fois que la machine est en marche ?  » Eh bien aujourd’hui encore je me pose la question. Et aujourd’hui, alors que ça recommence, je n’ai toujours pas de réponse.

J’ai toujours été bien consciente en lisant mon livre d’Histoire, que se demander ce qu’on aurait fait si on y était n’avait aucun sens. On n’y était pas. Et c’est inimaginable. Comment peut-on présumer de nos actes face à une situation inimaginable ? Et on  ne peut connaitre la réalité de nos actions qu’une fois qu’on y est  vraiment. Eh bien là ça y est, on y est. Ce texte est une petite goutte d’eau dans l’océan pour que j’aie l’impression d’agir, pour montrer ma protestation, pour dire que non je n’ai pas oublié l’Histoire. Autre goutte d’eau dans l’océan en signe de protestation et de solidarité ici : https://secure.avaaz.org/campaign/en/president_trump_letter_loc/?aGelYgb . C’est un petit peu rassurant de voir les signatures augmenter très rapidement en temps réél…

On ne peut pas dire qu’on a pas été prévenu. Autrefois « ah mais on n’avait pas lu Mein Kampf » « non mais ça semblait infaisable… » versus aujourd’hui « non mais Trump ne sera jamais élu » « non mais Trump ne mettra jamais ses paroles en actes » ou aussi : « non mais il n’y aura pas le Brexit ». Ah bah si, en fait. Bon. Et alors « Non mais le FN ne passera jamais, Marine Le Pen ne sera pas élue, il y aura un mouvement de masse… » Ah.

Moi je vois toujours pas vers qui on va pouvoir tourner le mouvement de masse. C’est divisé dans tous les sens et il n’y a pas un con pour rattraper l’autre.

Sauf Charlotte Marchandise-Franquet… mais il faudrait qu’elle soit d’avantage connue et que les gens y croient un minimum… Croire que quelqu’un qui n’a pas fait de carrière politique peut nous gouverner (vu à quoi mènent les carrières politiques moi je suis plutôt 100 fois pour ! Et puis elle n’a pas d’idée dangereuse, on ne perd rien à essayer !) Croire que le système qu’elle propose peut fonctionner. Franchement quand on l’entend parler ça donne trop envie : elle se renseigne, demande l’avis de spécialistes , est-ce que ça marcherait je ne sais pas mais au moins elle, elle ne plane pas, elle ne nous embrouille pas par des beaux discours irréels, elle est au contact de la réalité. Et c’est ça qui manque aujourd’hui. Elle a un vrai projet et veut essayer, pas faire carrière  ! ça aussi ça manque… Alors oui, peut-être qu’elle pourrait… Si elle était davantage connue…

Pour la connaitre : ici, ici (là je réécoute et vraiment ça m’enthousiasme.) et en vidéo. (Vous trouverez de multiples articles aussi en tapant son nom sur votre moteur de recherche. Mais je trouve intéressant de l’entendre directement parler…)

Revenons à notre actualité, aujourd’hui on est prévenu : Trump a clamé haut et fort ses intentions et les met déjà en pratique. Marine a aussi clamé haut et fort qu’elle était d’accord avec tous ses faits et gestes… Que c’est ce qu’elle souhaite mettre en pratique.

Ce qui me fait super peur, au delà de toutes ces élections, c’est l’état global du monde actuellement. Dans les années 30, les fuyards se sont réfugiés aux USA et au Royaume-Uni. Aujourd’hui… C’est plutôt le mouvement inverse… Mais où vont-ils se réfugier ? En France c’est mal embarqué, comme dans tous les autres pays d’Europe. Au Canada, peut-être oui…. Je sais qu’il est grand mais quand même… Les Syriens ne sont pas sortis de leur merdier… (oui je suis vulgaire, faut que ça sorte.)

Quand j’ai copié la citation de Lilo je n’ai pas imaginé que ça laisserait sortir un tel flot… Mais ça fait du bien de mettre des mots sur la tristesse, la peur et la colère. (et de partager un peu d’espoir, malgré tout…)

 

Publicités

Un jour-un livre #31

Merci à Anickanouck et Buline pour leurs suggestions…
Pour le dernier billet de la série je me suis dit que je pouvais me lâcher et ne pas donner un seul livre… C’est malin parce que du coup j’y ai passé du temps alors que plein d’autres occupations m’attendent (faire ma valise en est une, au hasard…) et du coup je n’ai pas le temps de vous mettre des photos pour égayer un peu tout ça… mea culpa !

  • Un livre qui me fait voyager, me fait découvrir un pays

J’en ai déjà évoqué un au cours du mois : De la part de la princesse morte de Kénizé Mourad, à la suite de celui-ci j’ai aussi dévoré Le jardin de Badalpour qui me fait voyager de la même manière et je viens d’emprunter un autre roman de cette même écrivaine, Dans la ville d’or et d’argent, toujours dans le  même but (ces trois histoires ont pour cadre principal l’Inde (et la Turquie) du XIX° siècle.)

J’avais aussi beaucoup aimé C’est moi qui éteins les lumières de Zoyâ Pirzâd. Assez étonnamment j’ai eu l’impression de voyager alors que l’essentiel du récit se déroule à l’intérieur d’une maison. Sauf que c’est en Iran et que l’on découvre la culture, les coutumes et la cuisine de ce pays en filigrane…

Enfin, tout à fait dans un autre genre, Yann Arthus-Bertrand n’a pas son pareil pour faire voyager notamment, La terre vue du Ciel et La Terre racontée aux enfants.

 

  • un livre qui m’emmène carrément ailleurs.

Un livre m’amène toujours ailleurs, le carrément a donc son importance… et là encore je ne vais pas me limiter à un livre puisqu’il s’agit d’un ensemble écrit par Pierre Bottero :

Le Pacte des Marchombres qui compte 3 tomes Ellana,  La prophétie et L’Envol

La quête d’Ewilan avec 3 autres tomes

Le monde d’Ewilan avec encore 3 tomes.

Dans ces 9 livres on croise les mêmes personnages dont les histoires s’entremêlent, dans un monde totalement imaginaire. Cet auteur avait un don pour t’embarquer dans un autre monde, son monde…
Par ailleurs il y a aussi Les Âmes Croisées, son dernier ouvrage, qui est aussi dans un monde totalement différent.

 

  • un livre qui me fait paraitre intelligente

Plusieurs fois j’ai lu des livres « qui n’étaient pas de mon âge » et plusieurs fois j’ai étonné des gens en leur disant que je les avais lus.  2 exemples m’ont marquée.

Une journée d’Ivan Denissovitch  d’Alexandre Soljenitsyne.
je l’ai lu quand j’étais au lycée, en première, et cela a étonné ma professeure d’histoire quand je lui en ai parlé (si elle savait que je n’ai pas réussi à finir le Journal d’Anne Frank elle aurait peut-être été moins admirative…)

Tout est langage de Françoise Dolto.
J’ai du le lire au début du lycée il me semble et c’est pareil quand j’en parlais à mes profs ils étaient surpris que je lise ça de moi même et plus récemment c’est une amie élève à Sciences Po qui en parlait avec sa prof et celle-ci trouvait ça étonnant que je lise cela…
Tout ce qui est psychologie m’a toujours intéressé, la psychanalyse entre dans le lot.
Je ne dis pas que tout peut et doit être analysé et expliqué par la psychanalyse mais certains aspects sont très intéressants. Tout n’est pas à garder mais tout n’est pas à jeter non plus, le problème c’est que l’on tombe trop facilement dans les extrêmes (c’est comme le débat allopathie/homéopathie… tout le monde presque reconnait que l’arnica a des effets bluffants ! mais l’homéopathie n’a pas réponse à tout, il en de même de la psychanalyse, tout trouble psy ne doit pas être traité par la psychanalyse !)
Ainsi je pense que Freud va beaucoup trop loin (j’ai lu des extraits d’Essais sur la Psychanalyse) mais cela est assez compréhensible, il a voulu pousser la logique de la théorie qu’il avait fondé jusqu’au bout. Quand on est le premier on essuie des plâtres, c’est facile de juger rétrospectivement. Françoise Dolto avait déjà une approche plus modérée. Ce livre m’a marqué par tout ce qu’il m’a appris sur la construction de l’enfant, la construction de l’identité.

  • Un livre à faire découvrir à des enfants de primaire

La rivière à l’envers de Jean-Claude Mourlevat. C’est un livre que j’avais justement découvert grâce à mon instituteur en CM2 et que j’avais beaucoup aimé.

Bon, l’écrivain est connu donc tu connais peut-être déjà… Le problème c’est que quand je me suis mise à chercher d’autres idées, une avalanche m’est tombée dessus et j’ai été incapable de choisir… ça me donne une idée pour un prochain article (voire une rubrique) mais il faudra patienter jusqu’en 2016… (sinon je peux aussi donner sèchement la liste mais vous n’aurez pas mon avis, toujours très éclairé et éclairant…)

Un jour-un livre #13

Un livre qui est un plaisir coupable.

En lisant cette phrase, allez savoir pourquoi, j’ai tout de suite pensé à un livre de cuisine… Pourtant, tout le monde sait que jai horreur de cuisiner et que je ne suis surtout absolument pas du tout gourmande ! 😀

Il faut savoir que dans ce domaine j’ai complètement hérité de ma mère : j’ai tendance à partir d’une recette pour faire mon propre méli-mélo (voire partir d’une idée et associer des aliments et des goûts comme je l’entends, pour expérimenter !) La plupart de mes livres de cuisine me servent donc très peu… (mais un peu quand même…)

Mais, il y en a un que j’utilise vraiment et dont je suis vraiment les recettes, d’un bout à l’autre (en partant des ingrédients et leur proportions jusqu’au temps de cuisson, en passant par l’accomplissement des actions dans l’ordre indiqué…), un livre vers lequel je me tourne quand j’ai envie de concocter un plat plus élaboré que d’ordinaire…

 Une cuisine grande comme un jardin, édité par Rue du Monde,écrit par Alain Serres (directeur de la maison) et illustré par Martin Jarrie.

une-cuisine-grande-comme-un-jardin2
Ce livre est un plaisir pour les yeux, pour la tête (les recettes sont majoritairement simples à réaliser et bien expliquées et, cerise sur le gâteau, l’auteur a de l’humour…) et pour les papilles et l’estomac.
Ce livre peut être un excellent cadeau de Noël, je dis ça je dis rien


La même maison d’édition a édité plusieurs autres livres de cuisine, tous autant recommandables (je viens de découvrir qu’il y en a un sur les soupes… il me fait de l’œil !)

 

Les réfugiés

S’il-vous-plait regardez https://www.youtube.com/embed/_FJybnwYPyQ« >ça : Margot parle beaucoup mieux que je ne saurais le faire sur le sujet, mais je pense exactement (mot pour mot) la même chose….

Si seulement on pouvait arrêter de penser à la nationalité comme premier élément de son identité, si seulement on pouvait juste se rappeler que nous sommes des êtres humains et les habitants d’une même planète et d’un même univers !