Questionnaire de Flow : 134 à 144

134) Trouvez-vous facile de demander de l’aide ? AHAHAH (non).

135) Quelles choses êtes-vous incapable de jeter ? Les cadeaux. C’est hyper dur, même quand je sais que ça ne me plait pas (je ne parle même pas de les jeter forcément, mais les donner… C’est dur quand je sais que la personne qui me l’a offert y a mis une intention, y a réfléchi et a voulu me faire plaisir.)

136) Quel site web consultez-vous quotidiennement ? Ma boîte mail, le célèbre réseau social et ce blog.

137) Les meilleures choses de la vie sont-elles gratuites ? Hmmm, au sens économique (capitaliste) du terme « gratuit », oui.

138) Avez-vous déjà volé quelque chose ? Je ne crois pas.

139) Quel plat servez-vous souvent à vos invités ? Je n’invite pas suffisamment souvent des gens pour avoir un plat récurent.

140) Dans quel magasin aimeriez-vous faire gratuitement une minute de shopping ? Natures et Découvertes (parce que en une minute, des vêtements c’est pas possible…) ou une librairie !!

141) Quels pays voudriez-vous visiter ? l’Autriche, la Hongrie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Sicile, l’Arménie (grâce aux films de Robert Guédiguian), les pays Baltes (ça n’était pas dans ma liste, puis ma tante y a fait un voyage, elle m’a envoyé une carte et voilà…), Pologne (plus que ce que je n’ai vu pendant les JMJ), la Slovénie, la Croatie, la Slovaquie, le Danemark, la Norvège, la Suède, l’Irlande, Chypre, l’Espagne (plus que ce que je n’ai vu pendant les JMJ bis), le Portugal, l’Argentine, le Canada, la Mongolie (les steppes!), le Tibet, le Népal, le Japon, le Vietnam, le Cambodge,, les départements d’outre-mer (oui, ce ne sont pas des pays), l’Inde,  le Mexique, la Grèce, la Turquie, l’Israël, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Afrique hors Maghreb, je connais moins mais quand même : le Sahara (ouais, c’est pas un pays), le Mali, la Tanzanie, le Congo, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Kenya, l’Ethiopie, l’Egypte…
Non mais, voilà, faut pas me lancer sur un sujet pareil… Lâchez-moi dans un pays et ça m’ira très bien ! (Surtout que c’est « déprimant » comme les livres : sans même parler d’argent on est sûr qu’on aura pas le temps de tout voir…)

142) Quel super-pouvoir aimeriez-vous avoir ? En rapport avec la question précédente, me téléporter, ça ferait gagner un temps précieux (problème : ça enlève du charme au voyage). Sinon, un truc très important : laver la vaisselle d’un claquement des mains.

143) A quand remonte la dernière fois où vous êtes mort de honte ? Eh ben assez longtemps figurez-vous, je m’en rappelle même pas !

144) Quelle chanson vous rend systématiquement heureux ? J’en mets deux parce que… ça ne fait pas de mal 🙂 : La garde-robe d’Elisabeth par Amélie les Crayons , la Marie-Joseph par les Frères Jacques (regardez aussi la vidéo !)

Publicités

Tag de Noël

Je continue donc mon rythme de publication effrené.  (Au pire, vous lirez quand vous aurez le temps ou vous découvrirez au hasard dans longtemps… Comme d’habitude finalement…) (Voilà il m’a fallu un sondage -avec 1 résultat- pour réaliser ça… Ahah)

Récemment, Pomdepin a fait un tag de Noël qui m’a bien plu, alors je le reprend. En plus ça y est c’est dans moins d’un mois, il faut bien se mettre dans le bain ! D’ailleurs les décorations commencent à apparaitre et illuminer la ville… (et une fois n’est pas coutume j’ai déjà commencé à acheter les cadeaux !)

Bref, c’est parti !

 

SK-C-252
Traineau naviguant sur la glace, Andries Vermeulen, huile sur toile, 1790-1814, conservée au Rijksmusueum d’Amsterdam (image libre de droit) (Le titre est une traduction aproximative du néérlandais aidée par Reverso…) NB : Toutes les images de ce musée sont libres de droits et peuvent être retouchées et réutilisées à l’infini.

1- Votre tradition de Noël préférée ? Les grandes tablées familiales.

2- Vrai ou faux sapin ? Vrai, pour l’odeur du sapin et pour le plaisir d’en avoir un différent chaque année.

3- Votre film de Noël préféré ? L’étrange Noël de Mr Jack de Tim Burton (The Nigthmare before Christmas que je préfère d’ailleurs de loin dans sa version originale) (ou Le Père Noël est une ordure… Mais c’est moins original…)

4- Votre chanson de Noël préfèrée ? J’en ai pas. Certes, ça casse un peu l’ambiance, bon… La BO de Mr Jack ! (un extrait ici)

5- Votre gourmandise de Noël préfèrée ? J’ai eu du mal à me détacher de l’idée des marrons glacés, (je suis ardéchoise de coeur, ne l’oublions pas, et c’est teeellement bon) j’ai bien cru que je ne trouverais pas et que je serais obligée de copier Pomdepin …. Mais, finalement, les truffes au chocolat, ça se défend très bien !

6- Le meilleur cadeau que vous ayez jamais reçu ? Trop difficile de choisir, je ne sais paaaas. Peut-être bien le déguisement de fée, avec une robe de fée, un chapeau pointu de fée et une baguette magique de fée, tout ça fait-main, évidemment.

7- Et le pire ? Un monopoly… On a osé m’offrir un monopoly alors que je déteste ça ! (Pourtant j’ai essayé mais je suis assez hérmétique à l’objectif, l’intérêt, l’esprit du jeu…)

8- Le meilleur cadeau que vous ayez fait ? Un livre avec une super belle dédicace d’Enki Bilal (j’étais tellement contente d’être à Paris ce jour-là !)

9Et le pire, celui où vous avez fait un flop complet ? La boite à énigmes médiévales, je crois bien qu’elle n’a jamais été ouverte. Bon, ce qui est rassurant c’est que j’avais bien l’impression de manquer d’inspiration sur ce coup-là.

10- L’endroit rêvé pour passer Noël ? En famille. (Quoi c’est pas un endroit ?)

11- Un souvenir d’enfance de Noël ? Celui qui me vient immédiatement c’est le Noël de mes 10 ans. On n’a pas pu aller en famille cette année-là, pour se consoler on a fait les choses bien : un repas aux chandelles, des ravioles et une charlotte aux fruits rouges. C’était très bien !!! 🙂

12- Les cadeaux, le 24 ou le 25 ? Les 2. L’un avec la famille maternelle, l’autre avec la famille paternelle et en bonus un autre jour encore indéterminé pour la fête en petit comité.

13- Un mot (et un seul) pour décrire Noël ? Fête.

14- Un voeu pour ce Noël ? Que ma grand-mère ne soit pas trop paniquée par le monde (et le bruit et le temps qui passe…) et puisse profiter du moment.

 

Un trimestre de bonheurs

Cela fait un certain temps et un temps certain que je ne vous ai pas fait part de mes petits bonheurs… En mars, avec le week-end de Pâques bien occupé, c’est passé à l’as (et je culpabilisais de ne parler que de mon anniversaire :P) ..J’ai donc repoussé en avril mais comme j’étais en pleine révisions je n’ai pas privilégié le blog pour m’évader… Et en mai, suite des révisions et examens, j’ai été inspirée par d’autres sujets… Les voilà donc enfin !

En mars :

Pour mon anniversaire, j’ai reçu une invitation dans mon salon de thé préféré (et donc je me suis régalée 😛 ), j’ai reçu en cadeau une belle lecture inspirante et une jolie carte et encore d’autres belles cartes dans la boîte aux lettres (ça fait toujours très plaisir). J’ai vu une très belle exposition au Palais Galliera (sur la comtesse de Greffulhe, muse de Proust). J’ai préparé mon séjour à Dublin. Je me suis achetée quelques bouquins (en prévision des temps de voyage.) Tradition –vielle de 4 ans- oblige, j’ai retrouvé P. et son fils le temps d’une journée : un festin pour les papilles et un concert pour régaler les oreilles. J’ai profité du week-end de Pâques pour aller retrouver famille et amis et voir la mer dans le Sud. Lors d’un apéro d’au-revoir plein d’émotions j’ai retrouvé des amies perdues de vue (C. et K.) et profité du soleil sur la terrasse. Avec C. nous sommes allées au cinéma régresser en regardant Zootopie (mais quoi de mieux que ce Disney pour un dimanche soir ?!) J’ai entendu le récit -longtemps attendu- de ma naissance. J’ai trouvé des chaussures (techniquement 1/ elles conviennent, 2/ esthétiquement elles me plaisent et 3 / (bonus) elles ne sont pas trop chères : un exploit !)

En avril :

J’ai pris l’avion et j’ai découvert Dublin. J’ai écrit des jolies cartes. Je suis allée au cinéma voir The Assassin (esthétiquement magnifique) et Le Coeur Régulier (sublime à tous points de vues…) J’ai participé aux JOP au Louvre (=les Jeunes Ont la Parole), ça a été une belle expérience de partage, de parole, d’observation et d’écoute … et une bonne occasion pour recevoir des sourires et des compliments (en français ou en anglais 😉) et même une carte de visite ! J’ai découvert avec M. le quartier du canal Saint-Martin et  des aspects cachés de Paris par une belle ballade en péniche, puis nous nous sommes réchauffées dans notre salon de thé préféré, nous avons construit des châteaux en Espagne et des plans sur la comète …

 

En mai :

J’ai partagé un bon repas avec ma tante et mes grands -parents ( avec grapillage de petites anecdotes du passé et de compliments de-ci de-là),  j’ai vu une belle exposition au Musée du Luxembourg (il n’y avait pas autant de découverte de l’art hongrois que je l’attendais mais de belles oeuvres malgré tout…), je suis allée voir Brooklyn avec L. (un très beau film) et Tout sur ma mère, seule (aller au cinéma seule de temps en temps, ça a un charme certain, j’adore !) J’ai découvert le Lucernaire, un centre d’arts et d’essais, lieu très original et surprenant. J’ai attendu avec impatience chaque nouvel épisode de Game of Thrones (la série s’essouffle et manque d’inspiration mais ça reste un bon moment.) J’ai fait un joli tour au Musée des Arts et Métiers pendant la Nuit des Musées (sans surprise ce musée est encore plus magique la nuit… et c’était très intéressant !) J’ai mangé une crêpe « de fête foraine » avec M., comme ça, sans préméditation. J’ai partagé avec M. un repas impromptu à la bonne franquette et j’ai découvert la Coulée Verte (encore un autre bel endroit de Paris) par une journée chaude et ensoleillée. Par une autre journée chaude et ensoleillée, nous avons flâné dans le Marais et nous sommes régalées d’une légère tarte aux pommes avec sa boule de vanille (oui, nous mangeons beaucoup… J’assume ! 😀) Très important aussi, j’ai réussi à expliquer mon handicap clairement et succinctement (c’est-à-dire sans les perdre dans des détails inutiles) à un groupe de gens en chair et en os (donc à l’oral, pas à l’écrit derrière mon écran…) C’est assez nouveau, l’avenir me dira si c’est vraiment réussi (Ont-ils vraiment compris et vont-ils s’en souvenir ou devrais-je réexpliquer ?)

J’ai eu grand plaisir à écrire cet article et à me remémorer tout ces petits moments… Des instants qui semblent si lointains et si proches en même temps. Ce sont comme des repères, des phares, qui éclairent tout le reste et font prendre conscience du chemin parcouru…  Chaque post de petits bonheurs me fait le même effet que le feuilletage d’un album photos : tout un tas d’émotions et de ressentis qui remontent, une plongée dans le passé comme si c’était de nouveau le présent…

Joyeux Noël avec Lilo !

Il n’y a pas si longtemps je te parlais de Lilo, ce moteur de recherche innovant qui permet de financer des projets solidaires grâce à l’argent généré par nos recherches internet. Je devances tes questions : non, Lilo ne me paie pas pour que je lui fasse de la pub !

Si je t’en reparles aujourd’hui, c’est que les créateurs de Lilo viennent de mettre en place un beau projet pour Noël : une opération permettant de partager tout simplement un peu de l’esprit de Noël avec des Sans-abris.

C’est presque rien du tout à faire mais ça peut faire beaucoup de bien !

Pour en savoir plus et participer (sans bouger de devant ton clavier) va voir par là !

 

 

Un jour-un livre #13

Un livre qui est un plaisir coupable.

En lisant cette phrase, allez savoir pourquoi, j’ai tout de suite pensé à un livre de cuisine… Pourtant, tout le monde sait que jai horreur de cuisiner et que je ne suis surtout absolument pas du tout gourmande ! 😀

Il faut savoir que dans ce domaine j’ai complètement hérité de ma mère : j’ai tendance à partir d’une recette pour faire mon propre méli-mélo (voire partir d’une idée et associer des aliments et des goûts comme je l’entends, pour expérimenter !) La plupart de mes livres de cuisine me servent donc très peu… (mais un peu quand même…)

Mais, il y en a un que j’utilise vraiment et dont je suis vraiment les recettes, d’un bout à l’autre (en partant des ingrédients et leur proportions jusqu’au temps de cuisson, en passant par l’accomplissement des actions dans l’ordre indiqué…), un livre vers lequel je me tourne quand j’ai envie de concocter un plat plus élaboré que d’ordinaire…

 Une cuisine grande comme un jardin, édité par Rue du Monde,écrit par Alain Serres (directeur de la maison) et illustré par Martin Jarrie.

une-cuisine-grande-comme-un-jardin2
Ce livre est un plaisir pour les yeux, pour la tête (les recettes sont majoritairement simples à réaliser et bien expliquées et, cerise sur le gâteau, l’auteur a de l’humour…) et pour les papilles et l’estomac.
Ce livre peut être un excellent cadeau de Noël, je dis ça je dis rien


La même maison d’édition a édité plusieurs autres livres de cuisine, tous autant recommandables (je viens de découvrir qu’il y en a un sur les soupes… il me fait de l’œil !)