Pensées d’enfants

Quand j’étais petite et que je prenais un bain je nettoyais les joints du carrelage pour qu’ils soit tous blancs, évidement ma mère n’était pas très d’accord… (toute la saleté coulait dans le bain.)

l_arbre_sans_fin

Hipollène c’est la petite en rouge

Quand j’étais petite, dans le bain j’utilisais du shampoing ou du bain moussant pour me transformer en Père Noël (cheveux, sourcils et barbe – la barbe c’était toute une technique…) ou en Hipollène.

Quand j’étais petite, mon compagnon de jeux principal était une peluche (que j’utilisais comme une poupée… mais c’était une peluche.) [L’avantage inconscient -je crois- de la peluche c’est qu’elle est plus légère que la poupée, pas de beaucoup sûrement mais pour moi ça devait être significatif : mes parents m’ont rappelé que j’avais été déçue par une poupée dont j’avais beaucoup rêvé -elle était super belle, disait maman, pleurait, buvait au biberon et ronflait !- parce qu’elle était trop lourde…

Quand j’étais petite et qu’on roulait sur l’autoroute j’aimais que mon père double et je ne voulais surtout pas que la voiture redouble ensuite… Mais c’était un jeu silencieux : je voulais savoir qui allait gagner la course.

Quand j’étais petite, je voyais toujours une face de chat sur le devant des voitures.

Quand j’étais petite, à la pompe à essence je m’amusais à comparer les chiffres du prix et du volume et à voir quand chacun changeait et l’écart qui se creusait.

Quand j’étais petite, j’adorais voir mon père laver la voiture ou laver les vitres (et vous imaginez bien qu’il ne le faisait pas souvent. Une fois par an grand maximum…)

 

decoration-straw-palm-tree-fir

Impossible de retrouver le canard à salopette verte qui symbolise le Pizza Pai de mon enfance…

Quand j’étais petite, pour mes rdv médicaux nous allions dans une grande ville à 2/3h de chez moi. Il y avait tout un rituel : le rdv était l’après-midi, donc j’arrivais avec ma mère avant midi et nous allions manger à Pizza Paille. Je choisissais mon menu et je me sentais grande parce que c’était en self-service (comme la cantine des collégiens et lycéens.) Je prenais toujours Vittel fraise en boisson avec une paille décorée d’un palmier.

 

Quand j’étais petite, la première minute sur les épaules de mon père me faisait toujours très peur (le temps que je m’adapte, après c’était génial… mais la première minute … !)
Bien sûr jamais je ne l’aurais avoué, mais, bien sûr, il le savait (en même temps, quand tu t’agrippes c’est que tu n’es pas tranquille, et malgré tous mes efforts je ne pense pas que j’étais hyper-discrète 🙂 )

Quand j’étais petite, en décembre, j’aimais m’endormir en regardant l’arc-en ciel clignotant au plafond (formé par la guirlande lumineuse du sapin)

Même si la raison est venu s’interposer un petit peu (je ne nettoie plus systématiquement les joints du carrelage, je n’utilise plus de bain moussant pour me transformer en Père Noël, et je ne monte plus sur les épaules de mon père !) je pense encore à tout cela à chaque fois que je suis face à ces mêmes situations. Je redeviens une petite enfant le temps d’une fraction de seconde… (et parfois ça prend le dessus : quand je mets une masse de shampoing pour devenir Hippollène, quand je vois l’arc-en-ciel au plafond….)

Et vous quels sont les souvenirs qui vous ramènent en enfance ?

Est-ce que vous vous laissez faire ?

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Pensées d’enfants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s