Ces parents qui s’expriment à la place de leurs enfants #1 : préambule

S’il y a bien une chose qui m’énerve, une manière d’écrire, une attitude, c’est ça.

Bien sûr il y a les parents qui calquent leurs envies et leurs frustrations sur leurs enfants :

Je n’ai pas pu faire de piano, tu seras le meilleur !

Et ça m’énerve aussi beaucoup (laissez votre enfant exprimer SES goûts, SES envies !!!)

Mais moi, je pense plutôt à certains parents d’enfants différents qui ouvrent un blog et s’expriment à la première personne,  comme si leur enfant de 1 an pensait et parlait déjà comme un adulte…

Aujourd’hui j’ai fait de la kiné, j’ai eu mal mais j’ai été très courageux !

NON NON ET NON !!!

D’avance cher lecteur je te demande pardon pour l’article qui va suivre, ça va être long (le titre en lui-même donne un avant-goût 😉 ) et sûrement un peu brutal aussi. Parce que ça m’énerve vraiment énormément.

J’aurais aimé écrire quelque chose de plus joyeux, il y en a bien besoin ces temps-ci. Sauf que : j’ai pas trop le temps, comme tout le monde (ou presque) je suis en rogne en ce moment et ça fait assez longtemps que ce coup de gueule attend et vous l’avez réclamé… Or un coup de gueule c’est parfois difficile à écrire tellement ça remue des émotions (de la colère par exemple… je dis ça au hasard, bien sûr…)

Oui, moi je suis comme ça : quand il y a trop d’émotions, c’est le bazar et plus rien ne sort. Alors que certains c’est l’inverse, tout sort d’un coup. Mais je crois que je préfère mon mode ça permet d’avoir le temps de tout reposer à plat et de réfléchir avant de dire des bêtises. Mais bon, parfois c’est embêtant quand même…
Bref je m’éloigne…

Donc je disais : un coup de gueule c’est parfois difficile à écrire et à mettre en ordre. Or aujourd’hui ça a bien voulu se faire (peut -être que les temps sont propices aux coup de gueule en fait :-D)  (Peut-être aussi parce que je suis en pleine opération de procrastination, hum. ) Donc je le publie, voilà. A vous de voir quand vous voulez le lire : quand vous êtes déjà déprimé et en colère contre tout -ou presque- ou quand vous irez mieux… Ou jamais (c’est une option :-D) (Dans ce cas sautez les deux prochains post sur le sujet 😉 )

Sachez toutefois que j’ai quand même un beau petit bonheur en face de moi : il y a du soleil, le ciel est bleu et l’arbre est couvert de feuilles mordorées (il semblerait qu’il soit encore loin d’avoir tout perdu :-D)

2° petit bonheur : j’ai racheté une plante ! (Oui finalement j’ai même pas tenté de déterrer l’ancienne, parce que ça m’aurait pris trop de temps et salit partout pour un résultat incertain et parce que cette plante semi mourante me déprimait -ce qui est contraire au but recherché- et qu’il y a une promo qui m’a fait de l’œil alors j’ai plus voulu attendre…) (Peut-être qu’un voisin courageux a récupéré l’ancienne près des poubelles…)

3° en option si j’arrête de procrastiner : ce soir tout sera propre chez moi !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Ces parents qui s’expriment à la place de leurs enfants #1 : préambule »

  1. Ping : Ces parents qui s’expriment à la place de leurs enfants #2 : coup de gueule | Crevette de Mars

  2. Ping : Ces parents qui s’expriment à la place de leur enfant #3 : conclusion | Crevette de Mars

  3. Moi, côté expression, c’est tout un ou tout l’autre : soit je ne dis rien parce que les mots n’arrivent pas à franchir ma gorge, soit je balance tout en vrac, avec des pleurs et rires mélangés. Heureusement, je m’améliore 😉

    Bravo pour la plante 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s