Voyager : rêve et stress aller-retour . Partie 3 : bilan !

Pour résumer (les épisodes un et deux) cette période est vraiment un stress incroyable pour :  la préparation de la valise (je n’explique pas pourquoi ça me stresse autant), respecter des horaires (j’ai une notion du temps qui passe effroyable : en 10 minutes je peux passer du sentiment que je suis large au sentiment qu’il faut vraiment que je me grouille… Simplement parce qu’on est passé de 15h55 à 16h05 -et je n’exagère pas), marcher  beaucoup énormément et avec des charges lourdes, gérer des imprévus, et me repérer (ce qui est, à cause de la dyspraxie, très difficile, surtout quand je ne connais pas les lieux et/ou qu’il y a du monde, et/ou que je suis pressée et stressée et/ou fatiguée…)

  1. Le train.
    Avantages :

    • pas besoin de prévoir des heures de marge pour l’enregistrement des bagages
    • pas besoin de se préoccuper du nombre et du poids des bagages
    • c’est plus facile de se repérer dans une gare que dans un aéroport (pour moi, c’est peut-être simplement une question d’habitude…)
    • Les gares étant à l’intérieur de la ville je peux prendre un taxi sans payer une fortune.

    Inconvénients :

    • arriver à la gare est très compliqué et fatigant, je décide de plus en plus souvent de prendre un taxi.
    • il faut trainer sa valise en continu
    • trouver des places assises dans la gare c’est galère.
  2. L’avion
    Avantages :

    • une fois que la valise est enregistrée plus besoin de s’en préoccupée, c’est un poids en moins au sens propre comme au sens figuré.
    • il y a beaucoup plus d’interlocuteurs disponibles pour te guider quand tu es perdu
    • les places assises sont assez faciles à trouver.
    • le transport pour y arriver n’est pas forcément plus facile mais un peu plus long ce qui me laisse le temps de me (re)poser un peu.

Inconvénients

  • il faut se préoccuper du nombre et du poids des bagages
  • il faut arriver longtemps à l’avance
  • on marche énormément (!)
  • se repérer c’est pas méga facile.

J’avoue avoir une préférence pour le train, car à partir du moment où je prends un taxi le stress est beaucoup moins présent. Mais bon, j’aime bien prendre l’avion de temps en temps aussi : c’est assez magique d’être au dessus des nuages 😉

Et une fois arrivée sur place je suis bien contente d’avoir surmonté tout ce stress et d’avoir dépensé tant d’énergie … parce que pour réaliser un rêve ça vaut bien le coup !

Un proverbe chinois (que je viens de découvrir) résume bien tout ça :

“Un voyage de mille lieues a commencé par un pas.”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s