Hommage

Après avoir rendu hommage à des instituteurs-magiciens je vais remercier des médecins-de-génie (j’ose pas dire des médecins-magiciens parce que ça pourrait faire le cliché du médecin-qui-guérit-tout  mais dans ma  tête c’est pas DU TOUT ce que je veux dire …)

D’abord je remercie le médecin famille de mes parents qui a noté beaucoup de ses constatations dans mon carnet de santé dans les premiers mois de ma vie, et qui a fourni des explications à mes parents, tellement claires qu’ils s’en souviennent encore à peu près malgré les mots compliqués du jargon médical… Il m’a permis de comprendre ce qui s’est passé (ou du moins d’imaginer ce qui a pu se passer … on reste dans le champ des hypothèses …) ça fait du bien de savoir d’où on vient pourquoi telles décisions ont été prises ….

Je remercie ma médecin généraliste d’aujourd’hui qui ne minimise pas ce que je vis mais ne le dramatise pas non plus, je la remercie pur ses hésitations de langage : elle veut trouver les  mots justes et n’y arrive pas alors elle se reprend tout en se sentant maladroite… mais si elle ne les trouve pas c’est peut être simplement qu’ils n’existent pas (en tout cas moi même je n’ai pas encore réussi à les trouver… alors que je suis la première concernée…)
Pour tous les médecins ou professionnels du paramédical, si vous ne trouvez pas les mots justes ce n’est pas grave, tentez, de toute façon votre interlocuteur sentira votre hésitation et il saura alors que même si vous n’avez pas compris vous avez cherché et c’est ça  l’important.

Je remercie cette grande doctoresse (au sens propre comme au sens figuré) (du point de vue de l’enfant que j’étais alors.) qui a su un jour comprendre les angoisses que je n’arrivais pas à formuler mais qui me bouffaient de l’intérieur et me faisaient m’énerver  de manière explosive (soudainement et fort), qui a su trouver les bons mots pour me rassurer, les mots adaptés à la circonstance, à ce que j’avais besoin d’entendre … vraiment je la remercie du fond du cœur, cette simple (vraiment) phrase m’a fait beaucoup réfléchir et grandir…

Merci aussi à cette même doctoresse pour l’humanité qu’elle mettait dans son métier. Je démontrerais cela par une seule anecdote mais j’en ai beaucoup (alors que je devais avoir alors grand maximum 5 ans) : un jour où j’étais à l’hôpital de jour pour un bilan, ce qui est, malgré l’habitude, il faut bien l’avouer, très ch****, j’ai eu l’honneur de décorer le sapin de noël … Je ne sais plus si j’ai mis une boule, ou 2, ou toutes mais ça avait vraiment été un grand plaisir et honneur d’y participer, je m’étais sentie utile et pas encombrante comme souvent alors !

Je remercie aussi une pédiatre du Sessad qui m’a permis de comprendre pourquoi je faisais pipi au lit (en sixième encore !) et a essayé de trouver des astuces pour que ça s’arrête : ne pas boire beaucoup le soir (pour moi c’était 2 verres max), aller aux toilettes plusieurs fois avant de dormir, noter les nuits où ça arrivait pour savoir si ça correspondait avec des évènements ou problèmes affectifs, noter aussi pour remarquer les progrès, écrire mes rêves (cauchemars en fait). En 5ème je faisais encore pipi une à deux fois par mois puis de moins en moins souvent, en 4ème ça pouvait arriver encore occasionnellement quand j’étais particulièrement stressée ou que je n’étais pas chez moi (précisément quand on n’a pas envie que ça arrive !) Finalement ça s’est totalement arrêté après avoir vu un magnétiseur… Aujourd’hui je peux boire presque autant que je veux le soir, ça m’obligerait juste à aller aux toilettes une à deux fois dans la nuit ! C’est juste formidable !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s