petits plaisirs

Je dois le reconnaitre que ces derniers temps sont assez éprouvants, entre révisions intenses et longues, exam ratés parfois malgré cela (cf mon précédent article), et la fatigue qui se fait sentir … Alors rien de mieux que de chercher les petits plaisirs disséminés ici et là … et les trouver (rien que ça ça fait déjà du bien 😉 )

* rentrer chez soi pour profiter de ses parents et de ses sœurs

* s’échapper pour une virée à la mer (qui semblait perdue faute de temps) et voir le sourire sur le visage de ses proches…

* aller chez son glacier préféré et se régaler de la première léchouille à la dernière miette (du cornet), partager ce moment en famille…

* envoyer un message à une amie pour son anniversaire et savoir que ça lui a fait très plaisir …

* recevoir des nouvelles d’une amie, savoir qu’elle va bien, alors que l’on  s’inquiétait pour elle…

* savoir que l’on va retrouver cette même amie pendant les vacances, moment attendu depuis tellement longtemps et tant de fois déçu …

* se balader avec une amie pour papoter alors que l’on ne s’est pas vu depuis longtemps … retrouver une amie commune un peu à l’improviste … et papoter encore ….

* aller au marché, en ramener des jolis fleurs, qui sentent bon, et qui tiennent malgré la chaleur …

* prendre le temps de dormir, se lever doucement sans objectif précis, prendre le temps sans se stresser et prendre son petit dehors, à 12h (!)

* après le déluge des derniers jours, profiter du soleil et faire ses courses en mode ‘je veux me faire plaisir’ (et pas ‘je suis près de mes sous ‘)

* penser à tous ces amis qui t’entourent et pensent à toi, sur qui tu peux vraiment compter, tu en es sûre !

* parler de ses petits malheurs respectifs avec une amie, écouter et parler en même temps, voir qu’on en est au même point, rire, et rire encore ….

Image Marc Chagall, Le bouquet ardent

(Je voulais des fleurs et des couleurs… voilà … )

J’aime beaucoup Chagall, il y a toujours beaucoup de couleurs et de créativité avec une grande part laissée à l’imagination de chacun, même si en fait ses tableaux sont bourrés de symboles.

NB : Il a peint beaucoup de bouquets d’après mes souvenirs d’une ancienne recherche, cela évoquait pour lui le déracinement, la vie sans racines comme la sienne …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s