Focus : une oeuvre du Louvre /1

Aujourd’hui, je commence une série d’articles :  j’ai envie de vous faire découvrir des œuvres que j’aime. Je vais me limiter au Louvre pour le moment, mon choix portera sur des œuvres connues mais aussi des moins connues voire des  ignorées, leur seul point commun est qu’elles me plaisent … et que je trouve qu’elles méritent d’être vues / connues…

Je commencerais la série par une œuvre très connue. Je l’aime beaucoup parce que je la trouve très émouvante / sensible / sensuelle / charnelle / tendre / douce / expressive. (pour ceux qui ne le savaient pas encore, j’aime beucoup enfiler une ribambelle d’adjectifs à la suite ! )
Le génie de ce sculpteur a été de transmettre toutes ces émotions à la fois par sa technique de sculpture, le modelé ET par le choix de positions et des expressions des figures sculptées.

Psyché ranimée par le baiser de l’Amour, sculpture en marbre d’1m50 de haut par Antonio Canova un artiste italien (1757-1822)

Canova s’est inspiré du mythe de Psyché raconté dans les Métamorphoses d’Apulée :

Psyché était une jeune princesse, vénérée comme une déesse pour sa beauté ce qui piqua la jalousie d’Héra. La déesse demanda à Cupidon (Amour) de la rendre amoureuse du plus vil des humains mais Cupidon voyant Psyché en tomba éperdument amoureux.

Par ailleurs le roi est désespéré que sa fille ne soit pas encore mariée, il consulte un oracle qui lui conseille de la placer sur un rocher. La jeune fille est alors emportée par le vent dans un somptueux palais où Amour lui rend visite toutes les nuits, sans qu’elle sache qui il est. Une nuit, Psyché brave l’interdit et éclaire son visage. Sur ce, Cupidon se réveille et s’enfuit.

Alors que la jeune fille part à sa recherche,  Héra lui inflige de nombreuses épreuves. La dernière : rapporter des Enfers un flacon qu’elle lui interdit d’ouvrir. Bien sûr la curiosité l’ emporte (de nouveau !) et, en l’ouvrant, la jeune fille respire des effluves infernales qui la plongent dans un profond sommeil. Cupidon vient à son secours et la réveille en la touchant de sa flèche. C’est ce moment (ou l’instant suivant ) que l’artiste a choisi de représenter. Ensuite les dieux offrent à Cupidon la main de Psyché qu’ils rendent cette dernière mortelle et consacre déesse de l’âme.

Psyché est habituellement représentée avec des ailes de papillon en référence au double sens de son nom en grec qui signifie âme mais aussi papillon.

En faisant toutes ces recherches j’ai découvert plein d’autres œuvres magnifiques représentant différents moments de ce mythe… à suivre !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s