être handicapé, être différent, être normal

Je voulais écrire sur la définition que je  donnerais du handicap et de la normalité… je voulais écrire quelque chose  de bien fluide et de structuré qui s’enchaine dans un ordre logique comme pour une dissert’ de philo …
mais je n’ai pas réussi … mais je publie quand même ces idées en vrac parce qu’elles me semblent particulièrement intéressantes, importantes….

Le handicap existe à cause de la loi du plus fort, de la majorité
à cause des conventions, des normes imposées par  notre société, notre mode de vie…

Je ne ressens mon handicap lorsqu’une personne me considère comme telle ou que je n’arrive pas à atteindre le but que la société atteindrait que j’atteigne

Je suis handicapée de naissance, mais je ne pense veux pas  pas que cela inspire de la pitié ou  fasse imaginer que cela me rend plus malheureuse … (oui je sais cette phrase est un peu emberlificotée ) Toute personne connait des épreuves, elles arrivent plus ou moins tôt, elles sont plus ou moins remarquées voire reconnues  et on a plus ou moins de ressources pour y faire face, elles sont plus ou moins déterminantes dans notre vie, elles sont aussi plus ou moins résolvables et oubliables (quels jolis mots)   …. le « handicap » n’est qu’une épreuve parmi tant d’autres …

Je refuse d’être résumée à mon seul handicap, il occupe une grande partie de ma vie, il oriente certaines de mes décisions et il a probablement déterminé une grande parie de ma personnalité …. mais je ne me résume pas à mon handicap, d’ailleurs chaque personne souffrant d’un même handicap est différente !

Je prône l’appellation « handicap psychologique » : les personnes (en particulier les enfants) victimes d’inceste, de viol ou assistant à un événement traumatique, vont mettre longtemps à s’en remettre et cela va les handicaper longtemps dans leur vie quotidienne… (c’est une idée de notion qui m’est venue en écrivant, et c’est un peu un prêche dans le désert mais l’idée n’en est pas moins sérieuse ….)

Si être normal c’est  gaspiller son temps, passer à coté des petits plaisirs, râler tout le temps pour des broutilles, prendre les soirées de beuverie et les sensations fortes (dangereuses j’entends) pour du plaisir, alors …. je préfère être différente ! 🙂

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « être handicapé, être différent, être normal »

  1. Aaaah je suis totalement d’accord avec toi. Je trouve parfois classe de ne pas être dans la norme, de sortir des sentiers battus! Je suis moi-même euh… j’ai une déficience auditive qui m’handicape dans pas mal de situations mais je m’en sors très bien! 😉
    mMerci pour ton partage!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s