Quand je serais grand(e) …

ou Comment expliquer Carpe Diem aux petits comme aux grands 

Il n’y a pas de secret : révisez vos classiques !

(surtout si vous ne reconnaissez pas ce qui suit cela signifie que vous devez le (re)regarder ! )

« – Grand-Père je voudrais être grand.
– Et quand tu seras grand, voudras-tu être petit ?
Aujourd’hui tu es petit, et tu as pu rentrer là où personne d’autre ne pouvait rentrer.

Réjouis toi.

Et quand tu seras grand n’oublie pas de te réjouir d’être grand ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s