Noël, le bonheur, le présent et la relativité

Ça fait un  plus d’un mois que ma coloc’ et moi même ne vivions plus que dans la perspective de Noël. Noël qui rimait pour nous avec vacances (seules et uniques vacances de l’année universitaire!) famille, crèche, sapin, repas (pour ne pas dire orgies) et bonne bouffe, gâteaux, sucreries, bûche, partage, dons, cadeaux, surprise, joie…. et j’en oublie !

Depuis un mois nous en parlions nous, en rêvions, vous comprenez bien que nous avons eu le temps de réfléchir à tout ce que signifiait Noël pour nous !

Mais à cette occasion j’ai pu aussi me rendre compte de la multiplicité des facettes qu’il englobe :

La bûche est une tradition purement française, le père Noël est occidental, dans l’hémisphère sud Noël se passe en été !

Et même en France Noël peut être vécu très différemment : pour moi c’est la joie, la famille, les cadeaux mais pour d’autres c’est au contraire l’hypocrisie des réunions de famille ou au contraire l’impossibilité de la rejoindre, la solitude, l’absence de cadeaux (attention je ne dis pas que les cadeaux matériels sont indispensables au bonheur je sais bien que des joies beaucoup plus simples existent), le froid…

Autre réflexion.  Pendant un mois (voire plus) j’ai pensé à ces moments magiques et pourtant ils sont passés très vites, peut être même d’autant plus vite et je n’ai plus maintenant qu’à regretter et compter les jours qui me séparent de la rentrée …

Et pourtant … Quelqu’un m’a dit avant les vacances, alors que je m’étais exclamée « vivement les vacances ! » :

Je crois que le meilleur moment c’est maintenant : la semaine qui précède quand on en rêve si fort mais que ce n’est pas encore là…  ça dure plus … alors que Noël en lui même passe très vite et on est déjà blasé parce qu’on pense déjà à ce qui vient après …

Je le remercie car j’ai l’impression que grâce à lui j’ai encore plus profité de Noël que les années passées ..

J’en est rêvé avant, puis j’ai vécu de très bons moments, dont je vais pouvoir me souvenir encore longtemps. Finalement, que sont les souvenirs sinon la prolongation ou plutôt la renaissance du passé dans le présent ?

Profitez bien de vos derniers jours de l’année 2013 pour vous en souvenir longtemps !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s